Petite Histoire des Mythes

Définition :

Un mythe est un récit qui se veut explicatif et fondateur d'une pratique sociale. Il est porté à l'origine par une tradition orale,  qui propose une explication pour certains aspects fondamentaux du monde : sa création, les phénomènes naturels, le statut de l'être humain, ses rapports avec le divin, la nature ou encore avec les autres humains (d'un autre sexe, d'un autre groupe), etc.

Il se distingue de la légende (supposant des faits historiques identifiables), du conte (qui se veut inventif sans expliquer), et du roman ("expliquant" plus ou moins sans fondement).

Enfin, le terme mythe est souvent employé pour désigner une croyance manifestement erronée mais tout de même partagé par un nombre non négligeable de personnes.

D'après l'Académie française, le mythe est un récit fabuleux, contenant généralement une morale. Un mythe implique souvent plusieurs drôle de personnages merveilleux, tels que des dieux, des animaux chimériques ou savants, des hommes bêtes, des anges, ou des démons, et l'existence d'autres mondes.

Types de Mythes :

  • la Cosmogonie: du grec "cosmo" qui signifie "monde" et de "gon" qui signifie "en­gendrer" . Elle raconte la création du monde, c'est la "Science ou système de la formation de l'Univers", définie par le Dictionnaire de L'Académie française en 1762. On parle de récits cosmogoniques traditionnels relatifs aux origines du monde, des dieux ou des institutions, appartiennent à la catégorie des mythes fondateurs. Les figures idéales et les modèles intemporels y ont donc une place importante. Exemples de mythes cosmogoniques : Cosmogonie de l'Égypte antique, Cosmogonie mésopotamienne, Cosmogonie gréco-romaine antique ...
  • la Théogonie :de "theo" qui signifie "dieu" et "gon" qui signifie "en­gendrer". Elle  raconte la création des dieux ; la naissance de la déesse Athéna, sortit du crane de Zeus. C'est une généalogie des dieux d'une mythologie. Elle introduit en quelque sorte la cosmogonie qui décrit la naissance de l'Univers et explique le destin des hommes soumis aux passions divines. Par exemple, chez les Grecs plusieurs théogonies rivalisèrent : le mythe pelasge dont dérivent les récits homériques ou encore le mythe
  • l'Anthropogonie : du grec Anthrôpos qui signifie homme. Elle raconte la création de l'homme ; le myhe héllène de Prométhée.
  • Le Mythe de Régénération : Il raconte une recréation du monde, le plus souvent après un mythe de cataclysme: le monde s'effondrerait s'il n'était périodiquement recréé. Dans la même catégorie peut se ranger le mythe de création d'une institution susceptible de témoigner de la régénération, le mythe de création d'une plante dont l'utilité se manifeste lors de la régénération ou de sa célébration, le mythe de création d'un animal qui joue un rôle dans la célébration.
  • Le mythe de séparation du Divin et du monde et le mythe de séparation du Divin et de l'homme s'accompagnent fréquemment d'un mythe de l'invention de la mort.
  • Le mythe de fondation : Il raconte la fondation d'une communauté ou d'une ville: les jumeaux Romulus et Rémus et le mythe de la création de Rome.
  • Le mythe eschatologique : Il raconte la fin de l'univers.

Quelques Mythes Célèbres :

  • L'Odyssée, qui veut dire l'histoire d'Ulysse en grec.
  • L'Iliade, du grec Ilion qui veut dire Troie.
  • La Bible, la Genèse ; La Théogonie d'Hésiode, qui décrivent la création du monde, l'histoire des dieux, la création des hommes (Cosmogonie et Anthropogonie).
  • Le mythe Perséphone, qui rend compte de l'alternance des saisons froides et stériles et chaudes et fécondes ; la cosmogonie aztèque commence par la destruction des 4 soleils primordiaux; le mythe de la destruction de l'Atlantide (Mythes de Régénération et de Cataclysme).
  • Le mythe prométhéen qui dit que Prométhée apporta le feu aux hommes ; le mythe de Don Juan, repris plusieurs fois, parle d'un homme pour qui le seul plaisir réside dans la conquête et la séduction des femmes (Mythe de l'Homme).
  • Le mythe d'Hiram, architecte du Temple de Salomon, dont se réclament les sociétés maçonniques et les Compagnons du Tour de France ; le mythe d'Abraham dont se réclament plusieurs monothéismes: judaïsme, christianisme, islam et bahaïsme (Mythe de Création d'une Institution).
  • En Inde, les sacrifices aux dieux les font monter au ciel et ils abandonnent les hommes; dans la Bible, la Chute dans la Genèse (Mythe de séparation des hommes et des dieux, du monde et de Dieu ).

Les Mythes Urbains ou Mythes Modernes :

Dans le contexte moderne, on peut observer certains récits qui ont toutes les caractéristiques de mythes mais sont soit très récents de construction, soit encore en cours d'assemblage. On parle alors de mythes urbains ou, plus couramment, de légendes urbaines. Mais on peut aussi parler de mythes modernes en référence à la réflexion qu'a menée le philosophe et sociologue Georges Sorel qui a analysé leur émergence dans et par l'avènement de faits extraordinaires, comme par exemple des épopées guerrières ou les grèves ouvrières de la fin du XIXe siècle. Il s'agit alors de mythes sociaux que les masses emploient pour se mobiliser. Au cours du XXe siècle, le mythe a été utilisé comme instrument de propagande par le fascisme, en particulier pour exalter la Nation. On peut estimer qu'aujourd'hui la publicité fonctionne en créant des mythes vendeurs. Le mythe moderne est donc tantôt une manifestation sociale spontanée tantôt une manipulation d'ordre politique ou commercial.

Source du Texte:  

Article "Mythe" sur Wikipédia, l'Encyclopédie libre

Quelques Images:   (Libres de droit) 

13 votes. Moyenne 3.15 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site